Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

IDÉAL CINÉMA – Samedi – Women Porn

Cet évènement est terminé.

L’IDEAL Cinéma, conçu avec les étudiants de l’ESAD de Reims, propose un large espace de projections au design original avec deux grands écrans et un confort d’écoute optimal grâce aux casques distribués à chaque spectateur.

Programmation – Samedi – 23h-01h :

Women Porn- 23h :
Babines– 8 min
Romy et Laure… le mystère du plug enchanté – 11 min
Envy – 16 min
After matter comes energy – 18 min
Tandis que je respire encore – 12 min

Des courts métrages pornographiques uniquement réalisés par des femmes. Une heure de plaisir
éthique, égalitaire et esthétique. Oui c’est possible ! Farouche, s’abstenir.

Babines

2019 | 8'0 | Belgique


Production :AJC
Réalisation :Praneuf Émilie

Résumé

Un après-midi d’été, une femme se caresse seule dans son lit.
Entre balade jouissive et transe poétique, Babines est une ode au plaisir.

Romy et Laure ...Le Mystère du Plug Enchanté

2021 | 11'0 | France


Production :Laure Giappiconi, Élisa Monteil, La Fille Renne
Réalisation :Alizée Romy | Giappiconi Laure

Résumé

Elles pensaient y résister, elles ne pourront y échapper. Un ciné-conte pour adultes de Laure et Romy

ENVY

2022 | 16'0 | France


Réalisation :Carmina

Résumé

After matter comes energy

2021 | 18'0 | Belgique


Production :Porn Freaks Club
Réalisation :Lapierre Lisa | Beetch Nour

Résumé

AMCE est un essai visuel intime, réalisé par Nour Beetch et Lisa Lapierre. Avec une forme hybride mêlant photographies, vidéos et performances, les artistes utilisent leur corps pour véhiculer un message transgressif qui est : L'amour peut aussi être pornographique. "À la croisée entre le cul et l’artistique, dans l’amour queer, se dessine une nouvelle esthétique érotique, transgressive et alternative, où la.e modèle et photographe sont à la fois sujets du plaisir et créateur.ices de contenu. Ces images intimes et radicales permettent une révolution des fantasmes et la revendication d’un nouveau langage corporel. Ce laboratoire érotique est voyage dans les marges dissidentes. Deux êtres non-binaires qui parlent de sexe, de pénétration et de corps hybrides, c’est politique, car c’est prendre une voix qu’on ne nous donne jamais. C’est un regard croisé entre le travail de nos deux pratiques et notre relation queer. De la notion d’extimité/intimité, du day-to-day routine, aux riutels, au militantisme, au travail du sexe, à la performance ; nous exposons tout afin de reconstruire un nouvel imaginaire et de renverser les codes par l’image, de créer un nouvel espace de jouissance queer et de pouvoir rêver hors des cages."

Tandis que je respire encore

2019 | 12'0 | France


Production :Laure Giappiconi, Élisa Monteil, La Fille Renne
Réalisation :Monteil Elisa | Giappiconi Laure

Résumé

Dans un récit en trois mouvements, le film dessine la traversée, toute d'aspérités et de douceurs mêlées, de la sexualité d'une femme. Depuis la fillette inspirée par les modèles peintes de Paul Delvaux et de Klimt, aux premiers gestes sensuels de l'adolescente, en passant par l'expérience du striptease, c'est finalement une femme que l'on voit peu à peu se déployer. Elle nous apparaît, intimement, sensiblement, dans le rapport charnel qu'elle développe à sa propre féminité, et aux corps de celles et ceux avec qui elle a un jour partagé un moment d’abandon.

Offre spécialeRecevez nos dates et infos en avant première !

Abonnez-vous à notre newsletter.