Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Films réalisés par Ladislas Starewitch

Le roman de renard

1941 | 1 | 70'0 | France


Production :Starewitch Films
Réalisation :Starewitch Ladislas
Scénario :Irène | Starewitch Ladislas | Richebé Roger | Nohain Jean | N Antoinette
Interprétation :Dauphin Claude | Bataille Sylvia | Bouquet Romain | Itkine Sylvain | Raine
Montage :Séjourné Laura
Animation :Ladislas | Starewitch Irène
Musique :Kopsch Julius | Legrand Raymond | Scotto Vincent

Résumé

À la cour de Noble Le Lion, de nombreuses plaintes s’accumulent contre Renard. Il n’y a pas d’animal qui n’ait à souffrir de Renard. Sire Noble Le Lion décrête la paix entre ses sujets, ce qui donne à Renard le moyen de faire de nouvelles dupes. Il est mis en prison. Après un jugement sévère et plaidoiries d’avocats pourtant habiles, Renard est condamné à être pendu. Mais il demande à être introduit auprès du Lion à qui il raconte une extraordinaire histoire de trésor et de complot, ce qui lui vaut la vie sauve. Naturellement, le trésor est introuvable et Noble Le Lion, furieux, ordonne le siège de Malpertuis, château de Renard. Toutes les machines de guerre sont mises en action. Renard déjoue cette stratégie. Alors le Roi, comprenant que ce rebelle est le plus astucieux de ses sujets, couronne celui-ci.

Ladislas Starewitch est un des pionniers et un maître du cinéma d’animation en trois dimensions. Sa carrière commence en Russie en 1909 et s’achève en France cinquante ans plus tard. Il a créé une centaine de courts et longs-métrages. Il est admiré par des réalisateurs aussi indispensable que Tim Burton, Peter Lord et Terry Gilliam.

Les Contes de l’horloge magique

1920 | 20 | 65'0 | France


Production :Léona-Béatrice Martin-Starewitch
Réalisation :Starewitch Ladislas
Scénario :Ladislas | Starewitch Irène
Interprétation :Star Nina | Rufus
Image :Starewitch Ladislas
Animation :Ladislas | Starewitch Irène
Musique :Senia Jean-Marie

Résumé

3 histoires en un seul film : La petite chanteuse des rues/La petite Parade/ L’Horloge magique Dans le secret de son atelier, maître Bombastus construit une horloge étrange, dotée de savants mécanismes et de petits automates. Nina, sa petite-fille, se hâte de coudre les costumes des personnages et rêve de rois, de chevaliers et de princesses… À minuit, tic, tac, tic, tac, l’horloge se met en marche et Nina pénètre dans le royaume magique où tout est réglé comme du papier à musique ; lorsqu’elle ose arrêter la course du temps, elle entre dans le pays des rêves… et plonge dans trois histoires de la comédie burlesque au conte féerique

On entre dans un monde irréel où les fleurs parlent et dansent, où tout n’est que grâce et fraîcheur. On songe à la remarque de Godard : " Pourquoi dit-on "J’ai vu un vieux Chaplin", alors qu’on ne dit jamais "J’ai vu un vieux Vermeer" ou "un vieux Rembrandt" ? " La jeunesse de ces petites merveilles datant des années 20 est une réponse éclatante. Télérama – Bernard Génin Un bien joli tryptique d’histoires sans paroles qui peut initier de très jeunes enfants à la magie du cinéma. TélécinéObs – Jean-Philippe Guérand

Prix Spécial du Jury et Prix du Public à Auxerre

Le Rat des villes et le rat des champs

1932 | 20 | 8'0 | France


Réalisation :Starewitch Ladislas
Scénario :Starewitch Ladislas
Animation :Starewitch Ladislas
Musique :Tzipine Georges
Son :Natanson Jacques

Résumé

Libre adaptation de la fable de La Fontaine. Parti à la campagne, Rat des villes au volant de sa torpédo fait la rencontre de Rat des champs et l’invente à venir visiter Paris. Rat des Champs assiste à un spectacle de cabaret et festoie avant que la fête ne tourne court avec l’arrivée impromptue d’un chat.





Offre spécialeRecevez nos dates et infos en avant première !

Abonnez-vous à notre newsletter.