Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Films réalisés par Renaissance Man

Résumé

D’après La fessée à l’école (1925) Des vidéos du fond des âges du cinéma, déconstruites par Cécile Babiole et mises en musique par Renaissance Man. Une rencontre artistique qui réconcilie le féminin et le masculin, le chaud et le froid, la sensualité latine et l’énergie scandinave. On retiendra côté image les préliminaires malicieux, les caresses enivrantes, les coïts endiablés, les hallucinations extatiques et, côté son, les chœurs d’opéra sous acide, les rythmiques hip hop orgasmiques, l’électro ambient mystique !

En collaboration avec Michel Reilhac sur une idée de Michel Reilhac et Bich-Quân Tran

Résumé

D’après Massages (1930) Des vidéos du fond des âges du cinéma, déconstruites par Cécile Babiole et mises en musique par Renaissance Man. Une rencontre artistique qui réconcilie le féminin et le masculin, le chaud et le froid, la sensualité latine et l’énergie scandinave. On retiendra côté image les préliminaires malicieux, les caresses enivrantes, les coïts endiablés, les hallucinations extatiques et, côté son, les chœurs d’opéra sous acide, les rythmiques hip hop orgasmiques, l’électro ambient mystique !

En collaboration avec Michel Reilhac sur une idée de Michel Reilhac et Bich-Quân Tran.

Résumé

D’après La coiffeuse (1905). Des vidéos du fond des âges du cinéma, déconstruites par Cécile Babiole et mises en musique par Renaissance Man. Une rencontre artistique qui réconcilie le féminin et le masculin, le chaud et le froid, la sensualité latine et l’énergie scandinave. On retiendra côté image les préliminaires malicieux, les caresses enivrantes, les coïts endiablés, les hallucinations extatiques et, côté son, les chœurs d’opéra sous acide, les rythmiques hip hop orgasmiques, l’électro ambient mystique !

En collaboration avec Michel Reilhac sur une idée de Michel Reilhac et Bich-Quân Tran.

Résumé

Des vidéos du fond des âges du cinéma, déconstruites par Cécile Babiole et mises en musique par Renaissance Man. Une rencontre artistique qui réconcilie le féminin et le masculin, le chaud et le froid, la sensualité latine et l’énergie scandinave. On retiendra côté image les préliminaires malicieux, les caresses enivrantes, les coïts endiablés, les hallucinations extatiques et, côté son, les chœurs d’opéra sous acide, les rythmiques hip hop orgasmiques, l’électro ambient mystique !

En collaboration avec Michel Reilhac sur une idée de Michel Reilhac et Bich-Quân Tran.





Offre spécialeRecevez nos dates et infos en avant première !

Abonnez-vous à notre newsletter.