« Revenir à l’animation n’est pas nous éloigner de nous-mêmes, mais bien au contraire retrouver l’essentiel : le battement simple et mystérieux de la vie. »

Thibaut de Saint-Maurice dans La grande vague du cinéma d’animation – Ed. Télérama