Nicolas Provost

  • Bataille

    2003 / 7'

    Dans BATAILLE, Nicolas Provost découpe une séquence de RASHOMON en deux dans le sens de la hauteur et crée, par un effet de miroir, un nouveau hors-champ, au milieu de l’image, qui génère ou avale les protagonistes, les transforme en formes éthérées qui se fondent les unes dans les autres et ressurgissent à l’infini… fascinant.

    Production : Nicolas Provost

  • Exoticore

    2004 / 27' / Couleur

    Un immigré burkinabé tente de s’intégrer dans la société norvégienne. L’histoire d’un homme, un étranger, qui cherche sa place dans le monde, seul, au milieu de la folie contemporaine. Un sombre voyage au cœur de l’exotisme.

    Grand Prix à Séoul (Korea), Anvers (Belgique), Meilleur Film Européen à Vendôme, Prix Spécial du Jury à Uppsala (Suède), Meilleur Acteur à Vendôme et à Bruxelles (Belgique), Prix du Public à Ventimiglia (Italie) et à Paris...

    Production : Nicolas Provost, Victoria (Ghent)

    • Nicolas Provost

    • Nicolas Provost

    • Tore Vollan

    • Nico Leunen

    • Senjan Jansen, Poul Ruders,  Spritualized

    • Issaka Sawadogo

  • Papillon d’amour

    2003 / 4' / Couleur

    Des images de Rashomon de Kurosawa sont soumises à un effet de miroir : des figures éthérées naissent, se fondent perpétuellement les unes dans les autres pour s'évanouir à nouveau.

    Production : Nicolas Provost

  • Suspension

    2007 / 3' / Couleur

    «Laissant toute contrainte réaliste derrière nous, plongeons dans un océan de tourbillons fluctuants, dans lesquels nos esprits tentent de reconnaître des formes rassurantes, avant de laisser les démons troubler notre vision.»

    Clin d’œil aux tâches de Rorsbach, ces images fabriquées en miroir sont des visions distordues et fascinantes de l’eau d’une cascade qui devient nuage en suspension et en expension.

    • Nicolas Provost

    • Nicolas Provost

    • Nicolas Provost