mathias thery

  • La sociologue et l’ourson

    2016 / 78' / Couleur

    De septembre 2012 à mai 2013, la France s'enflamme sur le projet de loi du Mariage pour tous. Pendant ces neuf mois de gestation législative, Ia sociologue Irène Théry raconte à son fils les enjeux du débat. De ces récits nait un cinéma d’ours en peluches, de jouets, de bouts de cartons. Portrait intime et feuilleton national, ce film nous fait redécouvrir ce que nous pensions tous connaître parfaitement : la famille.

    « Chronique familiale qui combine chaleur et réflexion intellectuelle. Recommandée ! » (Positif – Eithne O’Neill) « Trois raisons de courir voir "La Sociologue et l'ourson" : sa créativité, Irène Théry, le regard dans le rétro. » (Elle) « Se produit alors le miracle de la peluche pédagogue : le pouvoir d'incarnation et de mise à distance de ces créatures à poil réussit la gageure de clarifier le débat. Mais aussi, et surtout, de l'apaiser. » (Télérama – Mathilde Blottière)

  • La vie après la mort d'Henrietta Lacks

    2004 / 23' / Couleur

    Regard d'un jeune plasticien sur la recherche dans son quotidien. Manuel, jeune scientifique transmet avec passion l'énergie de sa démarche personnelle de recherche. En filmant jour et nuit des cellules, il invente des systèmes originaux pour comprendre les règles d'un autre monde. D'échecs en réussites, il progresse tout en gardant les yeux ouverts sur le monde qui l'entoure. On découvre alors que l'exploration des limites de la connaissance se situe entre le réel et l'imaginaire.

    Production : ENSAD