Mamoru Oshii

  • Avalon

    2000 / 106' / Couleur

    Dans une Pologne totalitaire, le seul espace de liberté devient un jeu de guerre illégal et virtuel nommé Avalon. Ash, joueuse professionnelle, va tenter d’en percer les secrets.

    Oeuvre déroutante, synthèse d’une rencontre entre culture orientale et occidentale, Avalon jette un pont entre plusieurs genres mais aussi plusieurs styles en mêlant ainsi avec réussite l’esthétique de l’anime, le jeu vidéo et la prise de vue réelle. Né à Tokyo en 1951, Mamoru Oshii obtient un succès international et devient l’un des maitres du cinéma d’animation japonais en 1995 lors de la sortie de son troisième long métrage, le magnifique "Ghost in the Shell", film d’anticipation où une femme-cyborg s’interroge sur la présence d’une âme dans son corps de robot sur fond de piratage informatique. Artiste pluridisciplinaire curieux des mouvements politiques contestataires et créateur de personnages toujours en marge des pouvoirs dominants, Oshii confirme avec "Avalon", son second chef-d’œuvre, son goût pour une esthétique envoûtante marquée d’un profond pessimisme et une narration alternant de brefs passages violents et de longues séquences contemplatives, véritables marques de fabrique d’un réalisateur dont l’animal fétiche, le chien, est par ailleurs présent dans chacune de ses œuvres.

    Production : A. Kubo, S. Watanabe, T. Kayama

    • Mamoru Oshii

    • Kazunori Itô

    • Hiroshi Okuda

    • Kenji Kawai

    • Dariusz Biskupski, Malgorzata Foremniak, Jerzy Gudejko, Wladyslaw Kowalski, Bartek Swiderski