Alexandre Petrov

  • La vache

    1989 / 11' / Couleur

    La vache et l’enfant ou l’attachement d’un petit garçon pour la vache de la ferme. La ferme jouxte la voie ferrée, la vache vient de mettre bas et les fermiers décident de vendre le veau nouveau-né pour des raisons économiques. La vache devient folle de chagrin et s’enfuit., elle meurt percutée par un train.

    • Alexandre Petrov

    • Alexandre Petrov

    • Alexandre Petrov

    • Alexandre Petrov

  • Le Vieil homme et la mer

    1999 / 22' / Couleur

    Le vieux pêcheur Santiago n’a rien pêché depuis 80 jours. Il laisse seul quelques jours son fils pour se diriger vers les eaux profondes et tumultueuses du Gulf Stream, où il découvre un immense espadon. Commence alors un terrible et palpitant duel entre l’homme et le poisson... Un très beau récit, simple et émouvant à la fois. Avec une maîtrise technique spectaculaire, Alexander Petrov a peint durant trois ans avec ses doigts les 29.000 plaques de verre qui font de ce court métrage un chef d’œuvre de l’animation.

    Né en 1957, Alexander Petrov s’essaie à diverses techniques comme les marionnettes, le sable ou le dessin animés. Sa méthode actuelle privilégie la peinture avec laquelle il réalise successivement La vache (1989) d’après Andreï Platonov, Le rêve d’un homme ridicule (1992), d’après Fédor Dostoïevski, La sirène (1996), Le vieil homme et la mer (1999) et Mon amour (2006), son dernier chef d’œuvre.

    • Alexandre Petrov

    • Alexandre Petrov

    • Serguei Rechetnikoff

    • Denis L. Chartrand, Normand Roger

    • Alexandre Petrov