samedi 24 août 2019

Cabaret Vert - L'IDéal Cinéma - 23h/01h : Minuit moins une, que du porn'heure

Charleville-Mézières (Ardennes) > Square Bayard 23H00 Entrée libre aux plus de 18 ans

Comme chaque année, le grand rendez-vous de toutes les musiques fêtera aussi le cinéma.

L’IDéal Cinéma, nouveau lieu conçu avec les étudiants de l’ESAD, diffusera tous les cinémas : des films longs ou courts, des clips, des découvertes, des films trash ou sexy.

L’IDEAL Cinéma propose deux salles de projection grand écran au design original avec un confort d’écoute optimal grâce aux casques distribués à chaque spectateur. 

Amusez vous !


23h/01h : Minuit moins une, que du porn'heure

- Séance interdite aux moins de 18 ans -

ECRAN 1 - En musique
Des artistes qui proposent des clips de plus en plus chauds, mais aussi avec un
certain degré d’humour. Voici une sélection musicale et softy erotico porno, selon les titres.

ECRAN 2 - X of Women
Parce que le X est en très très grande majorité réalisé par des hommes, et plutôt pour des hommes, des femmes ont décidé de prendre la chose en main. Parmi elles, des réalisatrices françaises et suédoises. Petit panorama très succinct.

  • A ses pieds

    2008 / 12' / France / Couleur

    Une femme fatale séduit un homme dans un bar puis disparaît... L'homme, troublé, tente de la rattraper. Commence alors une poursuite où rêve et réalité se confondent. Seul, perdu dans un hôtel dont les chambres s'ouvrent une à une, il devient voyeur malgré lui, plongé dans sa quête de ce fantasme inaccessible...

  • Brendan MacLean - House of Air

    2017 / 4' / Etats-Unis / Couleur

    Une étude anthropologique sur la sémiotique, les taxonomies et les comportements sexuels des homosexuels.

  • Vald - Selfies

    2015 / 4' / France / Couleur

    Une série de 3 clips pour une même chanson, qui a défrayé la chronique. Du soft au porno en passant par l’érotique. L’artiste propose une « version à regarder en famille pour amener de vrais débats, une version érotique plutôt jolie et esthétique, et une porno pour de rire, pour se retrouver en home page de sites pornos ! C’est trop fou ! »

  • Hyenaz - Binaries

    2016 / 5'30" / Allemagne / Couleur

    Dans ces moments où ceux qui reçoivent le plus d'attention sont ceux qui crient le plus fort, il n'y a que deux sexes et il n'y a qu'un seul bien et un seul mal. Le projet de Hyenaz conjugue musique, art et performance.

  • Hypnolove feat. Pilooski - Winter in the sun

    2013 / 3'30" / France / Couleur

    Une campagne de sensibilisation et d’incitation à la protection peut avoir bien des conséquences. Le clip est une invitation joyeuse détournant certaines figures classiques des films de genre.

  • Les Fils du calvaire feat. Miss Kittin - Rester avec toi

    2016 / 3'30" / France / Couleur

    Une vidéo érotique et sensuelle qui vous invite à y prendre part : choisir de quel point de vue vous souhaitez participer à cette expérience : celui d'une femme, ou celui d'un homme. Une fois votre choix effectué, vous êtes immergé(e) sans concession dans un spectacle charnel, où les regards s'aimantent et les corps s'attirent. En rentrant à la maison, vous reproduirez l’expérience et vous en deviendrez l'acteur, en déclenchant à l'aide de votre souris des préliminaires très frontaux.

  • Simon Thaur - Brown Penny

    2017 / 5' / Autriche / Couleur

    Rétines et pupilles, les garçons ont les yeux qui brillent... Un peu de upskirting !

  • Peaches - Rub

    2015 / 5' / Canada / Couleur

    « Feel free, come with me » ressasse le refrain, poussant le spectateur à la réflexion sur l'égalité des genres et la tolérance de toutes les orientations sexuelles. Peaches est peut-être la seule musicienne pop féminine qui chante au sujet du sexe tout en détournant fermement et intentionnellement le regard masculin.

  • Diesel - Safe for work porn

    2008 / 1'30" / Etats-Unis / Couleur

    Make sex. But make laugh too !

  • Peep show heros

    2008 / 15' / France / Couleur

    Dans un monde pop et acidulé, peuplé de superhéros, Super Girl décide de faire une surprise à son mari, Wonder Boy. Elle l'entraîne, les yeux bandés, dans un peep-show et le pousse sur la piste où il doit exécuter un strip-tease devant tous les clients, installés dans des petites cabines équipées de glaces sans tain. Maladroit au début, il s'adonne peu à peu à un strip langoureux. Super Girl lui envoie ensuite un strip-teaser professionnel, puis se joint à eux pour une danse sexuelle endiablée pendant laquelle elle se laisse combler par ces deux superhéros...

  • Phone fuck

    2009 / 7' / Suède / Couleur

    Deux femmes, qui se sont récemment séparées, ont une conversation téléphonique. Elles vont finir par faire l'amour par téléphone.