samedi 24 août 2019

Cabaret Vert - L'IDéal Cinéma - 20h/23h : Focus Clips Russes

Charleville-Mézières (Ardennes) > Square Bayard 20H00 Entrée libre

Comme chaque année, le grand rendez-vous de toutes les musiques fêtera aussi le cinéma.

L’IDéal Cinéma, nouveau lieu conçu avec les étudiants de l’ESAD, diffusera tous les cinémas : des films longs ou courts, des clips, des découvertes, des films trash ou sexy.

L’IDEAL Cinéma propose deux salles de projection grand écran au design original avec un confort d’écoute optimal grâce aux casques distribués à chaque spectateur. 

Amusez vous !


20h/23h : Focus Clips Russes

Que se passe-t-il dans la musique slave ? Est-ce du folklore en costumes et autres
chansons à boire ? Quels sont les rappeurs, les girls band et autres groupes rock de nos voisins ?
Petit voyage dans ce monde musical, où la musique pourra aussi être rejointe par la politique.

  • IC3PEAK - Смерти Больше Нет (pas plus mort)

    2018 / 2'57" / Russie / Couleur

    Autoproclamé « terroriste audiovisuel » et féministe, le duo expérimentateur né à la fin des années 80 et de l’URSS installe son studio près de Moscou, en pleine forêt. De la production jusqu’à la réalisation de leurs clips vidéo, ces Russes ne laissent rien au hasard, ni à Poutine.

    Univers plutôt gothique, qui ne devrait pas déplaire à tous.

  • NYUSHA - GDE TY TAM YA (où êtes vous ?)

    2015 / 4'10" / Russie / Couleur

    Nyusha est considérée comme la nouvelle star pop Russe. Elle a commencé à se produire sur scène à l'âge de 11 ans au sein du groupe Grizzly, notamment en Allemagne et en Russie. Elle a aussi étudié la danse et l'art de la scène. En 2007 elle remporte l'émission de télévision russe СТС зажигает суперзвезду!,(enflamme une superstar !) qui consiste à découvrir de nouveaux chanteurs.

    La musique russe qui subit et reproduit les modes et codes occidentaux

  • Верка Сердючка - Гоп-Гоп-Гоп (hop hop hop)

    2002 / 3'41" / Russie / Couleur

    Andreï Mykhaïlovytch Danylko est un comédien et chanteur/danseur de musique pop. Sur scène, il joue, en se travestissant, le personnage d'une femme robuste, sous le nom de Verka Serdutchka. Il fait d'abord sous ce personnage des sketches sur la scène comique, au début des années 1990. Il est bientôt repéré par la télévision ukrainienne qui lui donne carte blanche. Il chante et se produit dans de nombreux clips de dérision de la société Ukrainienne, souvent avec sa compagne qui joue le rôle de sa mère. Son but est de communiquer une émotion positive à chaque chanson.

    Le voilà, l’esprit « chanson à boire » !

  • Russian Dancing Men - MrWeebl

    2010 / 1'32" / Russie / Couleur

  • Тимати и L'One - Утёсов

    2015 / 3'7" / Russie / Couleur

    Levan Gorozia (géorgien russe :Леван Горозия ) connu sous le nom de L'One est un chanteur russe d'origine géorgienne, connu pour sa carrière solo, cofondateur du groupe Marselle WDKTZ (weedkatz), ainsi que le premier artiste à signer avec le label de hip-hop russe Black Star Inc appartenant à Timati, où il a publié 3 albums studio sur le thème de l'espace, plusieurs singles et un EP. L'One affirme que son obsession pour l'espace vient de son enfance lorsqu'il rêvait de devenir cosmonaute.

    Un peu de hip hop sur un univers militarisé. Un peu l’image que certains peuvent se faire de la Grande Russie et de son côté va-t-en-guerre. Chacun ses jouets et ses manières de jouer ...

  • Kvartal! - Merznut Paltsy (les doigts gelés)

    2011 / 2'52" / Russie / Couleur

    Célèbre groupe de soul-jazz-funk qui réunit des paroles fines, des rythmes énergiques et une approche stylistique non standard de la musique mettant en vedette à la fois le jazz et le latino, le disco et les percussions, la poésie romantique et la voix unique de Tatiana Litvinenko.

  • Little Big - Skibidi

    2018 / 3'12" / Russie / Couleur

    Little Big est un groupe de pop russe, fondé en 2013 à Saint-Pétersbourg. L'ensemble comprend Ilya Ilich Prusikin, Sergey Gokk Makarov, Sonya Tayurskaya et Anton Boo Lissov. "Nous voulons simplement montrer aux gens qu'ils sont propriétaires de leur vie. Les pays et les gouvernements ne sont pas aussi importants qu'ils le pensent, une personne peut gérer ce qu'elle veut", a déclaré le leader du groupe, Ilya Prusikin. L'équipe s'appelle elle-même une collaboration artistique satirique, qui s'appuie sur la musique, les éléments visuels et le spectacle. The Little Big beats, se moque de chacun de ses morceaux et insère divers stéréotypes nationaux sur la Russie. Toutes les vidéos sont filmées par la cofondatrice du groupe Alina Pasok. Le groupe tourne et produit tous ses propres vidéoclips.

    Ridicule ? Donc profondément utile. Et la choré est tellement simple !

  • Complete History Of The Soviet Union

    2016 / 6'47" / Russie / Couleur

  • Ленинград - Обезьяна и Орёл (singe et aigle)

    2016 / 7'2" / Russie / Couleur

    Leningrad est un groupe de ska-rock de Saint-Pétersbourg fondé en 1997. Composé initialement de quatorze musiciens réunis autour du leader Sergeï Chnourov, il est connu en Russie pour ses textes vulgaires en argot, fleurant la vodka au poivre, selon le principe « sex, drugs and punk-rock » inspiré par des groupes des années 1980. Au cours de ces vingt dernières années, Leningrad s’est réinventé à plusieurs reprises, en changeant chanteur, style, composition, vêtements et sphères d’influence, pour adopter un style inhabituellement varié et universel, capable de répondre à presque toutes les demandes du public. Leningrad a déjà parcouru une longue route sans le patronage des grandes maisons de disques, sans promotion télévisée officielle et sans producteur. Le groupe repose sur trois principes : l’esprit, la stupéfaction et les sciences sociales ce qui rend le groupe ridicule, sauvage et précis. Cette combinaison les rend invulnérables à la critique.

  • Pussy Riot - Police State

    2017 / 2'43" / Russie / Couleur

    Pussy Riot (signifiant littéralement « émeute de chatte » en anglais) est un groupe de punk rock féministe russe, originaire de Moscou. Formé en en 2011, le collectif organise des performances artistiques non autorisées pour promouvoir les droits des femmes en Russie et en 2012 pour s’opposer à la campagne du Premier ministre Vladimir Poutine en vue de l'élection présidentielle. Ce titre a été dévoilé à l'occasion du premier anniversaire de l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche. Le groupe fait un parallèle entre le président russe et Donald Trump.

    « L'attitude de Trump envers les médias, quand il a dit qu'ils répandent de fausses informations et qu'ils ne devraient pas être autorisés à le faire, pour moi c'était vraiment un mauvais présage parce que c'était la façon de penser de Poutine lorsqu'il est arrivé au pouvoir », a expliqué Nadezhda Tolokonnikova, membre du groupe.

  • Tesla boy - Nothing

    2016 / 4'54" / Couleur

    Un projet quintessentiel Synth-pop / New wave créé en 2008. Un projet collaboratif à la base : musique, paroles, décisions stylistiques, les concepts et la direction de la musique et de la production sont réalisés collectivement. Tesla Boy porte une sensibilité pop brillante, combinée à une production élégante et sophistiquée qui fait entrer son son de synthé nostalgique et ses angoisses de punching dans l'ère de la nouvelle vague de l'EDM avec un attrait mondial.

  • Serebro - Mama luba (maman aime)

    2012 / 4'53" / Russie / Couleur

    Girl group qui s'est fait connaître lors de sa participation au Concours Eurovision de la chanson 2007. Le groupe a été formé en 2006 par Maxime Fadeev (Максим Фадеев), producteur et compositeur russe. Elles sont extrêmement populaires dans les pays de l'ex- URSS.

  • IC3PEAK - Fairytale

    2018 / 2'45" / Russie / Couleur

    Autoproclamé « terroriste audiovisuel » et féministe, le duo expérimentateur né à la fin des années 80 et de l’URSS installe son studio près de Moscou, en pleine forêt. De la production jusqu’à la réalisation de leurs clips vidéo, ces Russes ne laissent rien au hasard, ni à Poutine.

  • Натали и Николай Басков - Николай (Nicolas)

    2013 / 5'20" / Russie / Couleur

    Nikolai Baskov est un chanteur ténor russe populaire. Il est célèbre pour chanter, avec succès, à la fois du classique et de la musique pop. Formé à l'académie de Musique Gnessine à Moscou, rentre au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, il gagne en 1998 le premier prix de la compétition des jeunes chanteurs de toute la Russie et le second prix dans la compétition de la « Grande Voce » en 1999, en Espagne. La même année, il est invité par la troupe du Théâtre Bolchoï. Il chante plusieurs airs d'opéras parmi lesquels Le Prince Igor, Boris Godounov, La Traviata. Depuis 2001, Baskov a abandonné le Bolchoï pour se consacrer à sa carrière solo. Il participe également au jeu de la télévision russe Quoi ? Où ? Quand ?, en tant que membre de l’équipe Mikhaïl Barchtchevsky.

  • Putin is number one - David Schmoll

    2014 / 1'53" / Russie / Couleur

  • Hozier feat. Sergei Polunin - Take me to the church

    2015 / 4'7" / Russie / Couleur

    Clip contre l’homophobie. Photographe américain de renommée mondiale, David LaChapelle est également un réalisateur acclamé. Il revisite le clip très dur de Take Me To Church en mettant en scène un danseur classique tatoué de la tête aux pointes dans une église désaffectée. Le danseur ukrainien Sergeï Polunin impressionne dans cette chorégraphie de Jade Hale-Christofi. Une chorégraphie et une mise en scène qui souhaitent traduire la violence dont sont victimes les homosexuels en Russie tout en faisant passer une forte et belle émotion.

    Un peu de douceur…

  • Little Big - AK-47

    2018 / 2'28" / Russie / Couleur

    Little Big est un groupe de pop russe, fondé en 2013 à Saint-Pétersbourg. L'ensemble comprend Ilya Ilich Prusikin, Sergey Gokk Makarov, Sonya Tayurskaya et Anton Boo Lissov. "Nous voulons simplement montrer aux gens qu'ils sont propriétaires de leur vie. Les pays et les gouvernements ne sont pas aussi importants qu'ils le pensent, une personne peut gérer ce qu'elle veut", a déclaré le leader du groupe, Ilya Prusikin. L'équipe s'appelle elle-même une collaboration artistique satirique, qui s'appuie sur la musique, les éléments visuels et le spectacle. The Little Big beats, se moque de chacun de ses morceaux et insère divers stéréotypes nationaux sur la Russie. Toutes les vidéos sont filmées par la cofondatrice du groupe Alina Pasok. Le groupe tourne et produit tous ses propres vidéoclips.

    C’est l’ami Walt qui va être content !

  • Lx24 - Красавица (Beauté)

    2016 / 4'50" / Russie / Couleur

    Alexei Nazarov est un chanteur de pop russe. Sa carrière a commencé en 2013 après l'enregistrement de son premier single. Il est l'un des créateurs de l'association créatrice de musique Prostory.

    Un peu de ruralité. Un peu d’alcool. Et un amour contrarié.

  • DJ Blyatman & Russian Village Boys - Ez Katka

    2018 / 3'33" / Russie / Couleur

    DJ Blyatman : Artiste slovaque de hardbass, musique électronique ayant émergé en Russie durant les années 2000. Il n'est pas rare de pouvoir observer sur les pochettes d'albums ou dans les clips l'utilisation de symboles politiques de l’ex-Union Soviétique comme la faucille et le marteau ou plus rarement l'étoile rouge, souvent utilisés à usages symboliques et représentatifs du patrimoine populaire russe.

    Russian Village Boys : Gang de musiques électroniques raves de Russie, inspiré par la musique néerlandaise.

    Après le dessin animé de Walt, le jeu vidéo incarné. Et non, tous les Russes à cagoules ne sont pas les Pussy Riots.

  • Ленинград (Leningrad) - Кольщик

    2017 / 4'18" / Russie / Couleur

    Leningrad est un groupe de ska-rock de Saint-Pétersbourg fondé en 1997. Composé initialement de quatorze musiciens réunis autour du leader Sergeï Chnourov, il est connu en Russie pour ses textes vulgaires en argot, fleurant la vodka au poivre, selon le principe « sex, drugs and punk-rock » inspiré par des groupes des années 1980. Au cours de ces vingt dernières années, Leningrad s’est réinventé à plusieurs reprises, en changeant chanteur, style, composition, vêtements et sphères d’influence, pour adopter un style inhabituellement varié et universel, capable de répondre à presque toutes les demandes du public. Leningrad a déjà parcouru une longue route sans le patronage des grandes maisons de disques, sans promotion télévisée officielle et sans producteur. Le groupe repose sur trois principes : l’esprit, la stupéfaction et les sciences sociales ce qui rend le groupe ridicule, sauvage et précis. Cette combinaison les rend invulnérables à la critique.

    Un dernier, et on rembobine.