vendredi 16 novembre 2018

Commémoration de la guerre 14-18 - Projection : "Le soldat méconnu" - En présence de Jérémie Malavoy, réalisateur

Nouvion-sur-Meuse (Ardennes) > Salle Gérard Philippe > 1 Place Villemaux > 18H30 Entrée gratuite

Finir la guerre 1914-1918

Cycle de projections sur le territoire Ardenne Métropole

Du mois de mars au mois de novembre, Ardenne Métropole propose un cycle de projections (fictions et documentaires) dans plusieurs villes et villages de l’agglomération dont La Pellicule Ensorcelée  est la programmatrice. 

L’enjeu est de commémorer la fin de la guerre 1914-1918, la construction d’une Europe sans guerre et de célébrer la mémoire du dernier soldat mort au combat, Augustin Trébuchon, tué le 11 novembre 1918 à Vrigne-Meuse.

Tous les spectateurs peuvent apporter des souvenirs, des histoires, des lettres qui évoquent le sort des soldats de la Grande Guerre.

Projection suivi d'un débat par Julie D'Andurain, Professeure des Universités d'Histoire.


 

  • Le soldat méconnu

    2014 / 55' / France / Noir & Blanc

    Le matin du 11 Novembre, alliés et allemands se réunissent dans le wagon de la forêt de Compiègne. La paix est signée. L’incroyable nouvelle se propage dans les villages, les villes, et sur les fronts. À 10h00 seulement, le message parvient au 415ème dans le poste de commandement improvisé de l’autre côté de la Meuse. Les agents de liaison Trébuchon et Gazareth sont chargés de porter le message aux avants postes. Trébuchon s’avance sur la ligne de front : il meurt en un instant foudroyé d’une balle dans la tête 5 minutes avant le cessez feu.Officiellement le 415ème n’aura aucune perte à déplorer ce 11 novembre 1918. Comme si cette opération n’avait jamais existé. Pourtant le soldat Trébuchon est bien « mort pour la France » ce jour-là. Son ultime sacrifice, en marge du rythme politique haletant des négociations de paix est le symbole de toute l’absurdité de cette guerre.

    Documentaire animé, Le soldat méconnu est le récit de cette double histoire. Celle des états-majors et des États, qui cherchent à tirer leur épingle du jeu macabre qui a agité l¹Europe en ce début de siècle. Et celle des anonymes, des humbles qui en sont les acteurs et les instruments. En mélangeant images d’archives et animation traditionnelle, nous suivrons parallèlement les dernières négociations de la paix et les mouvements du 415e Régiment d¹Infanterie, celui d¹Augustin Trébuchon, le dernier tué français de la Grande Guerre.

    Production : ECPAD, Les artisans du film, Miyu Productions