Hitler, un film d’Allemagne - 2ème partie : Un rêve allemand

1978 / 35mm / 132' / Allemagne/France/Grande-Bretagne / Couleur

« Eisenstein fait part de ses pensées sur la guerre et la nature de la paix qui s’ensuivra. Nous voyons la "Black Maria" (studio d’Edison dans lequel furent réalisés des programmes pour le Kinetoscope - ancêtre du cinéma) dans l’une de ces boules de verre où s’agitent à volonté des tempêtes de neige, et un œil énorme, dans lequel on voit l’ascension de Karl May (auteur de romans populaires et considéré par Syberberg comme "le dernier grand mystique allemand") qui ouvre le rideau du paradis. La petite fille réapparaît avec la marionnette de Louis II, et, dans l’œil, se reflète la scène de la première mort de Louis II, sa mort intérieure… »

« (…)En un mot, disons qu’avec une liberté formelle inouïe, ce film tente de rendre compte de la catastrophe spirituelle qu’a été le nazisme. Tout autant, et c’est la raison pour laquelle il n’a jamais été vraiment accepté en Allemagne, il évoque, en 1978, les « victoires » d’Hitler, sa « présence » qui hanterait la culture contemporaine dans une RFA repue et fière de ses réussites économiques, mais plongée dans une misère morale qui en ferait, selon Syberberg, une terrifiante « société sans joie. (…) » Christian Longchamp in Programme mai-juin 2003 – Centre Georges Pompidou

www.syberberg.de

Production : TMS/Solaris München, WDR Köln, INA, BBC

  • Hans-Jürgen Syberberg

  • Dietrich Lohmann

  • Jutta Brandstaedter

  • Harry Baer, Johannes Buzalski, Alfred Edel, André Heller, Rainer van Artenfels

Date de diffusion :