Cremaster 4

1994 / 35mm / 42' / U.S.A / Couleur

La compétition est également au centre de Cremaster 4. Le film se déroule sur l’île de Man, situé entre l’Irlande et l’Ecosse et déjà évoquée à la fin de l’épisode précédent. Elle est célèbre pour sa course de motos annuelle, le " Tourist Trophy ", et pour abriter une espèce rare de bélier, le " Loughton Ram ", dotée de deux paires de cornes exceptionnellement longues. Cremaster 4 s’articule autour de trois actions simultanées : deux équipes concurrentes font le tour de l’île, tandis que le candidat Loughton (joué par Matthew Barney !) arpente des sous-terrains visqueux ; ils sont chacun assistés par une triade de " fées " asexuées et bodybuildées qui facilitent ou retardent leur progression respective. La symbolique du 3. Le chiffre 3, nombre fondamental exprimant un ordre intellectuel et spirituel, est omniprésent tout au long de Cremaster 4. Les personnages occupent le récit selon une organisation tripartite : le candidat Loughton, les deux équipes et les trois fées –version fantasques des Trois Grâces. Elles-mêmes (et en particulier leurs chignons) définissent les trois problématiques du scénario : l’élévation, l’abaissement et l’état intermédiaire. Le symbole ternaire apparaît enfin dans la dialectique des couleurs conduisant l’élément jaune (ascendant) et l’élément bleu (descendant) vers l’unité idéale, identifiée par la couleur verte. (Texte établi d’après Julia Garimorth pour le Guide de l’exposition The Cremaster Cycle au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris – Co-édition Paris-Musées/BeauxArts Magazine 2002)

www.cremaster.net

Production : Artangel, Londres ; Fondation Cartier pour l’Art C

  • Matthew Barney

  • Matthew Barney

  • Peter Strietmann

  • Jonathan Bepler

  • Matthew Barney

Date de diffusion :