24 hour Party People

2002 / 35 mm / 117' / Grande-Bretagne / Couleur

Manchester, Sex Drugs & Music ! Manchester, 4 juin 1976. Tony Wilson, diplômé de l’université de Cambridge et présentateur à Granada TV, accompagné de sa femme Lindsay, assistent à un concert des Sex Pistols. Le groupe The Stiff Kittens (qui deviendra plus tard Joy Division) est également présent au concert. Leur rencontre engendrera un label, Factory Records, un club mythique, The Hacienda, foyer tumultueux de la techno européenne et une révolution musicale…

Galerie de personnages hauts en couleur, le film abonde en anecdotes, depuis les petits compromis personnels jusqu’aux délires mégalomanes de la période qui vit la naissance de l’hédoniste scène acid-house anglaise, le tout traité avec un humour typique du nord de l’Angleterre. La reconstitution de l’hacienda, club pionnier de la dance des années 1980 est particulièrement impressionnante. Aden, Philippe Piazzo Tourné en vidéo numérique, il passe du noir et blanc aux couleurs saturées, permettant d’intégrer des images d’archives. L’énergie des concerts y trouve toute son ampleur. Pourtant, à trop coller au destin de Wilson, le réalisateur laisse les groupes au vestiaire et nous prive de l’essence du lien entre le manager et ses artistes. Le film ne tient alors plus que sur son originalité visuelle et le bagou de Steve Coogan, jubilatoire. Zurban, Charlotte Lipinska

www.partypeoplemovie.com

Production : The Film Consortium et United Artits

  • Michaël Winterbottom

  • Frank Cottrell Boyce

  • Robby Müller

  • Orin Beaton

  • Trevor Waite, Michaël Winterbottom

  • Joy Division, The Happy Mondays, New Order, Sex Pi

  • Steve Coogan, Shirley Henderson, Lennie James

Date de diffusion :